Lycée professionnel privé sous contrat d'association avec l'État

Processus d’orientation 3ème

Ce processus permet l’organisation de l’admission de l’élève dans une classe en fonction de la carte des formations et des vœux des familles. La procédure AFFELNET (AFFectation des Elèves par le NET) gère l’affectation dans les lycées de l’ensemble des collégiens de 3ème, des établissements publics et privés sous contrat. Il prend en compte plusieurs critères pour affecter chaque élève dans un établissement.

AFFELNET répond à plusieurs objectifs :

  • Apporter plus de transparence à la procédure d’affectation, et notamment grâce à l’établissement de critères précis.
  • Améliorer la cohérence entre les performances scolaires de l’élève et les pré-requis de la formation demandée.
  • Faire correspondre au mieux les vœux des familles avec les capacités d’accueil des établissements de l’académie.

Vous pouvez retrouvez ces critères dans les détails de l’application AFFELNET en bas de page.

 

Le travail d’orientation vers une formation

L’année de troisième est une étape importante avec deux enjeux : le diplôme du Brevet et le choix d’orientation en fin d’année. Nous travaillons ces deux points dès la rentrée scolaire pour prendre le temps de mûrir la réflexion. Nous aidons nos élèves à trouver la voie qui leur correspond le mieux.
Venir en 3ème prépa-métiers à l’ECA, c’est pour trouver sa voie, pas obligatoirement pour rester dans une formation de notre établissement.

Lisez l’ensemble complet de notre travail d’orientation sur la page consacrée aux 3ème prépa-métiers

 

 

Les périodes résumées de l’orientation en 3ème

de septembre à mai
Découverte des métiers et des différentes voies envisageables pour la poursuite de ses études.
novembre et décembre
Entretiens individuels avec le professeur principal.
de janvier à mars
Poursuite des découvertes ou approfondissement des métiers et formations.
février
Entretiens individuels avec le professeur principal.
février
Remplissez la fiche dialogue pour renseigner un vœu provisoire d'orientation.
18 mars 2021
Le conseil de classe donne un avis provisoire concernant ce vœu.
mars
Distribution du guide papier de l'ONISEP qui référence toutes les formations de l'académie
de mars à mai
Affinez vos recherches sur les métiers et formations
avril
Entretien individuel avec le professeur principal.
mai
Remplissez la fiche dialogue pour renseigner vos choix d'orientation définitifs.
mai
Remplissez la demande d'affectation avec vos vœux précis de formations et d'établissements par ordre de priorité.
mai
Le conseil de classe valide les choix d'orientation.
fin juin
Consultez la notification d'affectation.
début juillet
Inscrivez votre enfant dans l'établissement indiqué.

 

 

Les étapes détaillées de l’orientation en 3ème

ÉTAPE 1 – septembre > décembre : réfléchir à son projet d'orientation

De septembre à mars : la découverte de différents métiers et différentes formations

Dans la continuité du parcours Avenir durant lequel l’élève a acquis des connaissances sur le monde économique et professionnel, nous aidons les jeunes à découvrir des métiers et des formations dans différents domaines.

Cette découverte se fait dans toutes les matières et plus particulièrement en découverte professionnelle (6h/semaine).

Différents moyens permettent ces découvertes :

  • Contenu de toutes les matières avec le parcours avenir.
  • Visites d’entreprises.
  • Interventions de professionnels.
  • Salon et forum.
  • Débats en classe.
  • Séances de découverte des formations.
  • Stages en entreprise.
  • Entretiens individuels.

Décembre : le premier bilan scolaire

En entretien individuel et dans les conseils de classe, les questions d’orientation commencent à être abordées.

ÉTAPE 2 – janvier > mars : indiquer ses intentions provisoires

Février : les demandes provisoires d’orientation (remplir la fiche dialogue)

Les familles indiquent leurs demandes provisoires d’orientation. Ces demandes peuvent porter sur les voies d’orientation suivantes :

  • seconde professionnelle
  • première année de C.A.P

Ces demandes provisoires sont renseignées sur la fiche de dialogue remise par l’établissement.

Mars : la proposition provisoire du conseil de classe (rendre la fiche dialogue)

En réponse aux demandes émises par les familles, le conseil de classe formule des propositions provisoires d’orientation. Le dialogue entre les familles et l’équipe éducative est poursuivi si les souhaits émis et les propositions faites sont discordants.

C’est le moment des journées portes-ouvertes dans les établissements.

ÉTAPE 3 – mai > juin : faire ses demandes d'orientation et d'affectation

Fin mai : le choix définitif de l’orientation et les demandes d’affectation (remplir à nouveau la fiche dialogue)

Avant le dernier conseil de classe, l’élève et sa famille font connaître leur choix définitif d’orientation en renseignant la fiche de dialogue. Un vœu précis d’orientation est attendu.

Il faut aussi formuler des vœux d’affectation en complétant le dossier de demande d’affectation transmis par le professeur principal. Il s’agit de formuler ses vœux d’orientation par ordre de priorité en indiquant les établissements et les formations souhaitées. Il est conseillé de formuler plusieurs vœux au minimum au cas où les premiers ne seraient pas exaucés.

Juin : la décision d’orientation et l’affectation

Le conseil de classe formule la proposition d’orientation.

  • Si elle est conforme au choix de l’élève : la proposition d’orientation devient une décision d’orientation, notifiée par le chef d’établissement.
  • Si elle est différente du choix de l’élève : le chef d’établissement prend la décision définitive après un entretien avec la famille permettant un ultime dialogue.
  • Si le désaccord persiste après cette entrevue, la famille peut demander un recours (dans un délai de trois jours ouvrables suivant la décision prise par le chef d’établissement) auprès d’une commission d’appel qui statuera.
  • Le maintien dans la classe d’origine : il peut être demandé par la famille si le désaccord perdure à l’issue de l’entretien avec le chef d’établissement ou de la commission d’appel.

L’affectation intervient sur décision du directeur académique des services de l’Éducation nationale (Dasen) qui s’appuie sur les avis des commissions préparatoires et sur un traitement informatisé via l’application nationale Affelnet-Lycée (voir détails du fonctionnement en bad de page).
La décision d’affectation dans un lycée tient compte de la décision d’orientation et du nombre de places disponibles. Les résultats de l’affectation, à l’issue de la procédure Affelnet-lycée, sont diffusés tout début juillet.

Fin juin – début juillet : l’inscription

La famille reçoit la notification d’affectation par courrier ou mail. Cette notification précise la formation et le lycée d’affectation.

À sa réception, l’élève et sa famille doivent s’inscrire dans le lycée indiqué. Cette démarche est indispensable pour s’assurer une rentrée sereine. Les consignes pour cette inscription sont le plus souvent transmises avec la notification d’affectation. Une procédure d’inscription par Internet se développe dans les lycées et concerne chaque année de plus en plus d’établissements d’accueil.

 

Quelques sites utiles

 

 

AFFELNET : fonctionnement de l’application pour gérer l’affectation des élèves

Le directeur académique des services de l’Éducation nationale s’appuie sur une application nationale, Affelnet-lycée, pour décider de l’affectation des élèves à la fin de la classe de 3ème.

Cette application permet de recueillir les demandes des familles de poursuite dans une formation et un établissement et les autres informations prises en compte pour l’affectation en lycée, dans un objectif de mixité sociale, de transparence et d’équité. Dans le cadre de la réglementation fixée au niveau national, le directeur académique des services de l’Éducation nationale peut décider de prendre en compte plusieurs critères selon le type de formations :

  • le secteur géographique : les élèves ont une priorité pour l’affectation dans le lycée général et technologique de secteur en fonction de leur domicile. Pour les lycées professionnels, le secteur est élargi et correspond le plus souvent à l’ensemble de l’académie.

Si des places restent disponibles après l’affectation des élèves du secteur, il peut être dérogé au critère géographique selon l’ordre de priorité suivant :
– élève souffrant d’un handicap : la priorité est absolue
– élève bénéficiant d’une prise en charge médicale importante à proximité de l’établissement demandé
– élève boursier au mérite ou boursier sur critères sociaux
– élève dont un frère ou une sœur est déjà scolarisé(e) dans l’établissement demandé
– élève dont le domicile est situé en limite de secteur et proche de l’établissement souhaité
– élève devant suivre un parcours scolaire particulier

D’autres critères peuvent être pris en compte selon les spécificités académiques :

  • les résultats scolaires (bilans périodiques et bilan de fin de cycle)
  • l’avis du chef d’établissement d’origine
  • l’avis du chef d’établissement d’accueil
  • un critère défini par l’académie

Le cumul de ces critères définit un nombre de points qui permet de départager de façon transparente et équitable les candidats à une même formation lorsque celle-ci reçoit plus de candidatures qu’elle n’offre de places. La procédure vise également à favoriser la mixité sociale dans les établissements.
Les règles de calcul sont fixées au niveau national. En académie, les éléments pris en compte dans le calcul des points peuvent être adaptés. Ainsi, pour l’affectation en seconde générale et technologique, les résultats scolaires peuvent ne pas être pris en considération. Pour l’affectation en seconde professionnelle et en CAP, les avis des chefs d’établissement d’origine et d’accueil ne sont pas toujours nécessaires. Les informations concernant l’affectation dans votre académie sont disponibles sur le site académique.

Affelnet-lycée prend en compte le nouveau système d’évaluation des acquis des élèves lorsque le barème s’appuie sur les résultats scolaires :

  • le bilan de fin de cycle établi à la fin de la 3e et attestant de la maîtrise des 8 composantes du socle commun de connaissances, de compétences et de culture figurant dans le livret scolaire unique de l’élève. Ce critère est prépondérant.
  • les  résultats de l’élève dans les différentes disciplines renseignés dans les bilans périodiques de la classe de 3ème. Le nombre de matières enseignées peut varier selon la formation suivie (3ème, 3ème prépa-métiers, 3ème Segpa, 3ème agricole). C’est pourquoi elles sont regroupées en sept champs disciplinaires communs :
    – français
    – mathématiques
    – histoire-géographie et enseignement moral et civique
    – langues vivantes
    – éducation physique et sportive
    – arts
    – sciences-technologie et découverte professionnelle
    S’agissant des candidatures pour les formations professionnelles, l’équité entre les territoires est également recherchée. Ainsi des coefficients sont attribués aux évaluations disciplinaires dans le calcul du barème. Ces coefficients varient selon les exigences du domaine professionnel demandé. Ils sont définis et appliqués de la même façon quelle que soit l’académie.

Chaque élève est informé de son lycée d’affectation à la fin de l’année scolaire. Dans le cas contraire, il doit contacter les services départementaux de l’Éducation nationale.

source : www.education.gouv.fr